Congrès Orbs 2014 : Qui sont les conférenciers ?

Bandeau congres orbs
 

Pré-commandez le DVD du Congrès Orbs
« Physique et Métaphysique : Vers de nouvelles dimensions »

Retrouvez les conférences en DVD, disponible à partir de mi-décembre.

Prix : 39€ + 5€ de participation aux frais de port


Les conférenciers
Les oeuvres artistiques
Les informations pratiques

Les exposants  Le DVD  Les partenaires

 

UNE RENCONTRE AVEC SEPT SCIENTIFIQUES
POUR S’OUVRIR A D’AUTRES RÉALITES

 

Photo Guy Thieux

Guy Thieux : Le monde du dessous.

Cavernes, grottes et boves. Géophysique de l’espace souterrain et influences sur la conscience
Notre univers se présente comme un grand jeu d’influences croisées de différents champs de force, qu’ils proviennent de l’environnement spatial ou du magnétisme terrestre. Mines de charbon, mines métalliques, roche calcaire ou volcanique… Selon la nature des roches qui les composent, les propriétés électromagnétiques des milieux souterrains diffèrent. Une grotte volcanique abrite souvent d’intenses anomalies magnétiques, accompagnées de courants électriques telluriques faibles. On observera l’inverse dans une grotte ou un souterrain creusé dans du calcaire. Les déséquilibres de l’ionisation positive et négative de l’air sous terre traduisent la relation entre ces courants électriques et magnétiques. Les propriétés particulières de ces espaces souterrains, perçus de tous temps, ont été à l’origine de multiples formes de pratiques rituelles.

Géophysicien,il a enseigné 10 ans à l’école dʼagrobioculture de Beaujeu ainsi qu’à lʼécole polytechnique de Madrid en agronomie supérieure. A pratiqué durant 33 ans lʼinterprétation en physique de champs des mesures du champ magnétique terrestre, des courants électro telluriques naturels, de la prospection gravimétrique et sismique en géophysique appliquée à lʼétude des sols et des sous-sols.

 

Photo Cédric Mannu

Cédric Mannu : La science des champs de cohérence : portée, couleurs et incidences

Conséquences et bienfaits dʼune méthode géométrique « non cartésienne », décrivant le réel dans toutes ses dimensions.

L’observateur a une influence sur le réel tel qu’il se présente. Les champs de cohérence composent, par rapport à la physique quantique, une approche plus sensitive, plus expérientielle, où le point de vue de l’observateur inclut des repères qui vont structurer l’existant. Ces repères peuvent être liés à la distance, au temps, la vitesse, le flux, la puissance, la masse, etc. La notion de champs de cohérence se fonde sur des bases mathématique et géométrique solides, le calcul extensible, formulées dès le début des années 1960 par des scientifiques français tels que Bernard Vivès et Jacques Ravatin. Cette approche subjective, méconnue mais opérationnelle, ouvre à une autre compréhension du monde, des formes et du langage.

Docteur en épistémologie des sciences. Poète, essayiste, spécialiste de lʼ alchimie du XXe siècle et auteur de la première biographie consacrée à Eugène Canseliet, ses recherches embrassent tant la géométrie, que la physique et la biologie. Président de la Fondation ArkʼAll et du Centre International de Recherches Antoine Béchamp.

 

Pier Rubesa : « Le son fait chair » : l’univers des sons et Photo Pier Rubesa
leurs influences sur notre santé et nos émotions !  

Une immersion dans le domaine des sons et leur influence sur notre santé, nos émotions et notre être, de lʼinfiniment grand à lʼinfiniment petit.
Le son peut-il modifier la structure même des atomes et des molécules du corps humain ? Etudiant pendant plus de trente ans les principes énergétiques de physique pure, l’approche holistique tibétaine très ancienne Bön, et la récente psycho-acoustique, Pier Rubesa a développé le bioscope, un dispositif écoutant les rayonnements électromagnétiques basse fréquence du vivant afin de les rendre audibles, et un système de traitement à base de sons. Il a en effet découvert que chaque système anatomique (respiration, digestion, etc.) correspondait à un son, une vibration, à l’instar du concept tibétain des 6 couleurs de chakras.
Ingénieur du son en musique électronique, inventeur et chercheur indépendant canadien, Pier Rubesa s’est spécialisé dans l’acoustique, les champs vibratoires et les ondes électriques liés au vivant. Pier Rubesa est également pianiste et compositeur issu du conservatoire de Toronto, ancien consultant multimédia Apple et enseignant au Art Center College of Design (Europe).

Musicien, compositeur, ingénieur du son, programmeur et chercheur indépendant, inventeur notamment du Bioscope, un dispositif écoutant les rayonnements électromagnétiques basse fréquence du vivant, afin de les rendre audibles.

 

Nouredine Yahya-Bey : Les codes secrets de Jésus, Photo Nouredine
portes dʼun autre monde ? 

Enseignements, promesses et interrogations issus du « Code secret de Jésus » une équation métaphysique fondée sur le Nombre d’or.
Le principe d’incertitude impose des limites physiques, supposées infranchissables, à toutes choses. Comment s’en affranchir ? La mise en évidence d’un ordre caché au sein des miracles de Jésus montre une voie prometteuse et possible. La compréhension de ce code mathématique, une formule basée sur le nombre d’Or et tramée au fil des résurrections rapportées par les quatre évangiles, a permis, contre toute attente, de repousser encore plus loin les limites du principe d’incertitude.

Appliqués à l’imagerie médicale et à la détection des embolies, les aspects fondamentaux de ces codes secrets de Jésus changent notre vision du monde, sa structure, la nature de l’espace et du temps, les concepts sur lesquels est fondée l’observation scientifique…

Physicien spécialisé en théorie du signal et de l’information, enseignant-chercheur attaché à l’université François Rabelais de Tours.

 

 Alexis Champion : Un éveil à l’intuition conscientePhoto alexis champion

Mobiliser ses perceptions pour obtenir des informations sur un lieu, une personne ou un événement distant… c’est possible, et à la portée de chacun. Nous en ferons l’expérience !

La méthode du remote viewing (littéralement vision à distance) a pour objectif de décrire un lieu, un événement, une personne ou toute situation en utilisant conjointement son intuition et son raisonnement. Les informations sont perçues de manière instantanée, à distance et en ignorant initialement tout du sujet à explorer. Les techniques de remote viewing ont pour point commun essentiel d’apprendre à trier les informations, les pensées, selon leur nature : intuitions, émotions, opinions, interprétations…
Principalement développée dans un cadre scientifique au fil des années 1970, intégrant des découvertes sur l’intuition et les perceptions, cette méthode était initialement utilisée pour la recherche archéologique et pour former les agents de renseignement américains à comprendre et développer leurs capacités intuitives. Aujourd’hui, le remote viewing se démocratise, utilisé aussi bien par des particuliers, des entreprises et des organismes d’état.

Docteur en Informatique, spécialisé en intelligence artificielle, Alexis Champion a dirigé des projets de recherche et de conseil dans le domaine de l’informatique pendant 12 ans. Parallèlement, il s’investit dans l’étude scientifique des phénomènes intuitifs au sein de l’IMI, fondation reconnue d’utilité publique dont il fut le directeur. Fondateur de IRIS Intuition Consulting, il introduit la méthode du remote viewing et les applications de l’intuition consciente en France. Il collabore avec les initiateurs du RV tels que les chercheurs Stephan Schwartz et Russell Targ, et s’est formé auprès des anciens « viewers » militaires américains Dr. Paul H. Smith et Lyn Buchanan. Avec les équipes d’IRIS, il mène des projets de conseils, d’animation d’ateliers et de formation aussi bien pour de grandes entreprises que pour le grand-public.

 

Aziz El Amrani : Une approche matricielle du vivantPhoto AZiz

Une synthèse entre biologie, physiologie, physique quantique, soufisme et Advaïta Vedanta, pour comprendre qui nous sommes réellement et quelle est notre essence.
Le point fondamental du modèle matriciel est l’éveil de la conscience de reliance à travers des techniques soufies et védiques, conjuguées à une approche biophysique du corps.
Sollicitant des disciplines comme l’embryogénèse, la linguistique, l’immunologie, les mathématiques et la cybernétique, cette vision privilégiant le ressenti et le vécu s’appuie sur une pratique des sons primordiaux et des outils évolutifs, théoriques et pratiques, issus des traditions et des technologies de l’information, transcendant les grandes religions et leurs dogmes.
L’enjeu de Aziz El Amrani est de retrouver une cohérence vibratoire et informationnelle du corps en relation avec les lois fondamentales de l’univers.

Docteur en médecine spécialisé en endocrinologie, également diplomé en écologie humaine, chronobiologie, naturopathie et bioénergétique. Vice-président de la Société Internationale de Recherches sur l’Environnement et la Santé (SIRES).

 

Philippe Guillemant : Les voies du tempsOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps n’est pas ce que nous croyons. Bienvenue dans un monde où notre futur est perpétuellement en train de se modifier, sous l’influence de nos intentions et de nos observations. Une liberté nouvelle découlera de cette prise de conscience.
Les physiciens découvrent aujourd’hui que l’écoulement du temps pourrait être totalement subjectif, lié à la conscience plutôt qu’à la physique. Des idées étonnantes comme celle d’un futur déjà réalisé, pouvant changer, voire influencer le présent et peut-être même le passé, entrent ainsi dans le champ de la physique et font dorénavant l’objet de publications scientifiques.

Pour Philippe Guillemant, le bouleversement de notre conception du temps est susceptible d’amener naturellement les physiciens sur le chemin de la spiritualité. Le matérialisme réductionniste se révèle dépassé. Nous devons apprendre à construire notre futur avec notre conscience en faisant usage de ses deux fonctions essentielles: l’intention et l’attention, afin d’activer l’émetteur / récepteur qui nous relie, dans le temps présent, à notre véritable identité hors espace-temps.

Ingénieur physicien diplomé de lʼEcole Centrale Paris et de lʼInstitut de Physique du Globe. Docteur en Physique du Rayonnement, habilité à diriger des recherches, il exerce son activité au CNRS où il est Ingénieur de Recherche Hors Classe. Spécialiste dʼintelligence artificielle, ses travaux lui ont valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS.

«Physique et Métaphysique : Vers de Nouvelles Dimensions»

Congrès Orbs, à Orléans, le 15 novembre 2014

 
La revue Orbs, l’autre Planète, initie à Orléans, le 15 novembre 2014, une journée de rencontres avec des chercheurs ouvrant notre conscience à d’autres réalités.

 

UN CONGRES POUR DECOUVRIR LES NOUVELLES DIMENSIONS DU MONDE

Il se découvre sur notre planète quantité de choses étonnantes. Ces recherches visionnaires, pour la plupart confinées à un cercle scientifique restreint, ouvrent de nouveaux espaces d’exploration, de compréhension et d’action.

Notre univers visible est loin d’être le reflet de la réalité. Il existe d’autres dimensions touchant au temps, au son, aux champs de force structurant notre monde, nos consciences et, de fait, notre santé. Ces nouvelles manières de voir les choses sont issues de la rencontre de disciplines telles que la géophysique, l’acoustique, la cybernétique, la biologie, les mathématiques et le traitement du signal par informatique.

En quoi consistent ces nouvelles dimensions ? D’où viennent-elles ? Comment les approcher, les ressentir et en saisir le sens ? Quelles conséquences concrètes dans nos vies de tous les jours ? Autant de questions que ce premier Congrès Orbs entend partager avec le plus grand nombre.

UN PROGRAMME ENTRE ARTS, SCIENCES, HUMANITES ET CONSCIENCES

Le Congrès Orbs va rassembler lors de cette journée des scientifiques d’avant-garde, pionniers d’une science tournée vers l’épanouissement de l’être humain. Ainsi, le géophysicien Guy Thieux, sur les énergies propres aux cavernes et aux souterrains composant le «monde du dessous». Le musicien suisse Pier Rubesa qui nous plongera dans l’univers du son et de ses influences sur la santé et les émotions. Le médecin marocain Aziz El Amrani proposera une audacieuse synthèse entre biologie, physiologie, physique quantique, soufisme et philosophie indienne. La question des «champs de cohérence», une méthode de géométrie non cartésienne développée en France au cours des années 1960, sera exposée par le philosophe et historien des sciences Cédric Mannu. Philippe Guillemant, physicien et ingénieur de recherches hors classe du CNRS, sur la notion d’un temps soumis à l’influence de nos intentions, une approche théorique innovante en cours de démonstration. Le physicien Nouredine Yahya-Bey, de l’université de Tours, présentera les enseignements d’une équation fondée sur le Nombre d’Or qu’il a découverte et appliquée à l’imagerie médicale. Enfin, le physicien Andrei Poletaiev, de l’Académie des Sciences russes, dressera le bilan de 40 ans de recherches non conventionnels en Russie, en rapport avec les facultés extra-sensorielles.

Ces voies de recherches, ouvertes et intégratives, témoignent de la profonde renaissance à l’oeuvre dans les laboratoires privés et universitaires du monde entier.

« Il est temps de reprendre l’initiative métaphysique. Les connaissances sont déjà là, attendant notre bon vouloir. L’enjeu aujourd’hui est bien de les diffuser au plus grand nombre, » rappelle Charles-Maxence Layet, directeur de la publication de la revue Orbs, l’autre Planète, à l’initiative de ce congrès. « Qu’il s’agisse de la revue ou du congrès, Orbs veut diffuser au grand public ces connaissances fondamentales, sources d’une nouvelle vision du monde et d’une autre manière d’être, cohérente et reliée à toutes les dimensions présentes dans notre environnement ».

Congrès Orbs «Vers de Nouvelles Dimensions». Samedi 15 novembre 2014, de 9h à 19h30, au Centre de conférences d’Orléans, 9 place du 6 Juin 1944, 45000 Orléans. 75 € la journée, 65 € pour abonnés Orbs, chômeurs et personnes handicapées. Tarif premium valable jusqu’au 30 septembre, repas bio inclus. Contact, Programme, Inscriptions : www.orbs.fr

Bandeau congres Orbs 2015 coquille

Inscription en ligne sur
www.weezevent.com/congresorbs2015
Programme détaillé des conférences
www.orbs.fr/conferences-congres-orbs-2015/

UNE RENCONTRE AVEC DE GRANDS TÉMOINS
POUR SE RELIER AVEC LES ÉLÉMENTS DU MONDE

Des chercheurs partagent leur savoir sur la chimie, la biochimie et l’alchimie.
Un merveilleux voyage, à la portée de tous, au fil des nouvelles passerelles du vivant.
Une grande journée d’expériences, de prise de conscience et d’échanges
pour réenchanter notre relation au cosmos.


Les conférenciers
Les oeuvres artistiques
Les informations pratiques
Les ateliers « hors les murs »

 

Il se découvre sur notre planète quantité de choses enthousiasmantes. Ces recherches prodigieuses, pour la plupart confinées à un cercle scientifique restreint, ouvrent de nouveaux espaces d’exploration, de compréhension et d’action. Conférences, expériences, expositions, ateliers d’approfondissement… Pour sa deuxième édition, le congrès Orbs vous propose de vivre, découvrir et comprendre

« LES PASSERELLES DU VIVANT »

Des pionniers de la chimie, de la biochimie, de l’alchimie revisitent les frontières entre les règnes, les plantes, les minéraux, les bactéries. La vie ici, en nous et ailleurs, et le biomimétisme, la science qui s’inspire du vivant, représentent deux horizons actuels fondamentaux, deux éléments du cocktail « transdisciplinaire » de cette année.
Comment se présentent ces passerelles du vivant ? Comment les intégrer au monde d’aujourd’hui ? Quelles conséquences sur l’évolution des êtres et des choses ? Autant de questions que ce second Congrès Orbs entend cultiver avec le plus grand nombre.
Guy Thieux, géophysicien
« La Gnomologie : les force constructives de la nature selon les anciennes écoles initiatiques »
Philippe Perrot-Minnot, ingénieur géologue
« La chimie naturelle du corps humain »
David Hykes, musicien, chanteur et compositeur
« S’ouvrir au souffle harmonique »
Morvan Salez, astrophysicien, auteur et musicien
« La vie ailleurs ? »
Jean-Paul Biberian, physicien, ingénieur et électronicien
« Transmutations biologiques, bactéries et radioactivité »
Gauthier Chapelle, biologiste agronome
« Lumière et matière au sein du végétal »
Princesse Constance de Polignac
« Le jardin des règnes »
Bernard Vial, médecin homéopathe
« Le mystère du sang »
Marc Sokol, praticien et enseignant de qi gong et d’énergétique chinoise
« Les trois trésors et l’alchimie taoïste »
 

 

Les expositions d’art

Wuarmy-Ikaro-2-copy DSC02016


Avez vous déjà approché les déesses de l’eau et de la lune
du panthéon amazonien ?

Le Congrès Orbs consacre en 2015 son exposition d’art sacré à l’art chamanique amazonien ! Une douzaine de pièces monumentales, sélectionnées parmi les magnifiques sculptures en bois peintes de l’association Onanyati, seront parmi nous le samedi 7 novembre, au Centre des Conférences d’Orléans. Des bijoux et objets d’artisanat amazonien seront également présentés par Jean Michel Gassend, l’un des commissaires et inspirateurs du projet.
Ces oeuvres vibrantes et visionnaires nous font entrer dans l’univers étrange des esprits, des mythes et légendes des peuples de l’Amazonie, mais également dans leur vision du monde, si différente de celle des occidentaux.
Onanyati, qui signifie « la sagesse des anciens » en langue Shipiba, est le nom d’une association franco-péruvienne dont le but est de promouvoir la préservation des cultures indigènes de l’amazonie péruvienne, via la création et la présentation de sculptures peintes sacrées, représentant le panthéon traditionnel amazonien.

VS_detail VS_detail


L’artiste Vladimir Zbynovsky est considéré
comme l’un des plus grands sculpteurs de verre de notre temps.

Cet artiste moule, brosse, polit, fusionne et thermoforme la matière pour interroger les notions du temps, de la mémoire, de la perception et du sacré. Nous lui consacrons un portfolio dans le prochain Orbs – Orbs #4, les Racines du Temps. Ses oeuvres seront avec nous, sur scène, le jour du Congrès Orbs.
Né en 1964, en Slovaquie, Vladimir Zbynovsky est diplômé de l‘École supérieure des Beaux Arts de Bratislava. Tailleur de pierre dès l’âge de 15 ans, son matériau de prédilection devient alors le verre qu’il envisage comme un écran et un espace de transmission. Installé en France depuis 1991, ce sculpteur matiériste et conceptuel est installé en France depuis 1991.
Une exposition et des ateliers d’approfondissement sont aussi prévus « hors les murs » le vendredi 6 novembre et le dimanche 8 novembre. En attendant le programme complet, et les surprises que nous allons vous dévoiler dans les prochaines semaines, vous pouvez d’ores et déjà réserver votre place pour la journée du samedi 7 novembre.

 

ART, SCIENCES, HUMANITÉS, CONSCIENCES ….
REJOIGNEZ LE CONGRÈS ORBS, VENEZ FAIRE L’EXPÉRIENCE DE L’AUTRE PLANÈTE !

 Inscription en ligne sur
www.weezevent.com/congresorbs2015

 

Plein Tarif : 90€ (tarif réduit à 80 € pour les abonnés à la revue Orbs, les étudiants, les demandeurs d’emplois et les personnes handicapées). Tarif de soutien : 125€, pour celles et ceux qui souhaitent soutenir le congrès et la revue Orbs, l’autre Planète dans toutes ses dimensions. Tarif sur place : 100€ Le tarif pour la journée du 7 novembre 2015, inclut un déjeuner bio végétarien.

Si vous souhaitez régler par chèque, téléchargez le bon d’inscription disponible en cliquant ici !

 

Informations Pratiques

Samedi 7 novembre 2015 de 9h à 19h30
Centre de conférences d’Orléans
9 place du 6 juin 1944 – 45 000 Orléans
1h de Paris en train, 15mn à pied de la gare ou 5mn en bus
Gare : Orléans Centre
Bus : N° 6 et 3, arrêt : Centre de conférences
150 places de parking gratuites
Liste d’hôtels sur le site de l’office de tourisme http://www.tourisme-orleans.com/fr/orleans-hebergement/98-hotels-sur-orleans.html
Ou appart’hôtels de charme dans le centre historique d’Orléans http://www.appart-hotel-orleans.com/
Ou appart’hôtels dans le même bâtiment que le centre de conférences http://www.sejours-affaires.com/residence-hoteliere-aparthotel-orleans-12.html

 

Nos partenaires

 

salamandreLOGOREZOZEN logo_carre_btlvLogo_BTLV

Luc Montagnier, les ondes et la médecine : un pdf de Orbs #0 à télécharger

En soutien à la diffusion sur France 5 du documentaire « On a retrouvé la mémoire de l’eau », nous avons décidé de mettre à la disposition du public l’intégralité de « l’incroyable découverte médicale de Luc Montagnier », au sommaire de Orbs #0, sous la forme d’un .pdf à consulter ou télécharger en libre accès.

Ce document, publié début 2013 dans les pages de Orbs, l’autre Planète #0, les illustrations et les références qui l’accompagnent, se fondent sur une conférence donnée par le professeur Luc Montagnier en décembre 2012, à Paris, et à laquelle nous avions alors assisté.

Ces éléments, consultables dans Orbs #0 et maintenant disponibles en ligne, participent du dossier scientifique de la mémoire de l’eau. Ils se révèlent, nous l’estimons, un précieux complément écrit au remarquable documentaire « On a retrouvé la mémoire de l’eau », de Christian Manil et Laurent Lichtenstein, diffusé sur France 5 au cours de l’été 2014.

Nous continuerons, dans les prochains mois, à aborder dans Orbs la question de la mémoire de l’eau en l’éclairant d’autres recherches, encore méconnues.
Orbs0_Montagnier

SOIRÉE ORBS, L’AUTRE PLANÈTE : ACCOMPLISSEMENT ET CONSCIENCE DE SOI, UNE EXPÉRIENCE À VIVRE AVEC ÉDOUARD STACKE

Le vendredi 20 juin 2014, de 19h à 21h30 – Accueil à partir de 18h30. Au centre Tao, 144 boulevard de la Villette, 75019 Paris (métro Jaurès ou Colonel Fabien)

 

Si je suis là, qui est là ? Quand j’agis, quelle partie de moi prend le dessus ? Lorsque je décide, est-ce par fascination ? Par réflexion ? Par dépit ? etc… À quel point suis-je en permanence en contact avec toutes mes énergies, tous mes potentiels ? Ou bien dissocié entre le corps, les émotions, les pensées qui se disputent ? Développer une conscience intégrale et la paix intérieure au feu de l’action est une voie exigeante. Se découvrir et apprendre de chaque situation demande cette attention forte, que la respiration consciente favorise remarquablement.

La soirée apportera des éléments de réponses, des témoignages d’expériences, des explorations pratiques et des échanges pour approfondir la réflexion et le cheminement de chacun dans la découverte de soi dans toutes ses composantes, au delà des rôles multiples à jouer.

Pour Charles-Maxence Layet, directeur de la revue Orbs, l’autre Planète, « la démarche du psychosociologue et consultant en entreprise Édouard Stacke, fondée sur plusieurs dizaines d’années de pratiques, s’est bâtie au fil de ses rencontres avec différentes traditions. Elle vise à développer l’autonomie de chacun, à travers l’écoute de son propre désir personnel et une vigilance de tous les instants. C’est cette conscience adaptée aux temps présents que Les Amis de l’autre Planète ont souhaité vous faire découvrir à travers cette première soirée Orbs. »

Il se passe dans le monde quantités de choses exceptionnelles et dignes d’attention. Ces événements, leur portée, leurs sources, visibles et invisibles, constituent notre monde commun. Les soirées Orbs, des soirées rencontres organisées par les Amis de l’autre Planète, ont pour vocation de vous faire découvrir et ressentir ces autres façons d’être, de voir, de penser et d’agir, afin d’oeuvrer au meilleur du monde actuel.

LE NOUVEAU RECIT D’ABRAHAM, DE ORBS #2 SUR BAGLIS TV

La paléogénétique est une science très récente qui étudie des choses très anciennes : les origines génétiques des fossiles. Elle permet ainsi d’identifier l’origine de certaines lignées génétiques remontant à 8.000 av. JC… « Si elle ouvre des champs de compréhension immenses, nous-dit Patrice Hernu, ses conclusions ne doivent pas mener à un rejet de l’histoire officielle, mais plutôt à identifier et délayer les successives nappes de sédimentation (culturelles, politiques et religieuses) qui ont « construit » l’histoire telle qu’elle nous a été transmise ». Ce travail de délayage implique de ne pas craindre de s’attaquer à aucun totem ni tabou : à commencer par les relations entre les peuples hébreux et égyptiens. Et c’est bien à ce voyage dans le temps que nous invite Patrice Hernu.

Ainsi, arguments en main, il affirme que le patriarche Abraham ne viendrait pas de la cité d’Ur en Chaldée, mais de celle d’Urfa en Anatolie où les archéologues ont retrouvé l’une des plus vieilles citées du monde datant de 10.500 avant J.C. et où existait un sanctuaire de pierres taillées en forme de Tau et de H, ornées de figures animales préfigurant peut-être un zodiaque primitif.

Patrice Hernu va encore plus loin en affirmant qu’Abraham et Imhotep ne serait qu’une seule et même personne : le premier grand architecte égyptien qui aurait fondé la cité d’Hermopolis (où coule la rivière Youssef-Joseph-le Père du Christ) et contribué à la construction des pyramides. Ce même personnage sera identifié par la suite en tant qu’Hermès Trismégiste par les grecs.

Il avance ensuite des hypothèses encore plus audacieuses en prétendant que le pharaon hérétique Akhénaton (fondateur du monothéisme) serait en fait Moïse en personne et que le modèle du Temple de Salomon était le sanctuaire d’Amon à Thèbes ! Il soutient également que certaines dynasties pharaoniques de la Basse Egypte étaient issues du peuple des Hyksos, c’est-à-dire des Hébreux ! Il nous rappelle aussi que la communauté juive d’Alexandrie était bien plus importante qu’en Judée, puisqu’elle aurait comptée un demi-million de juifs.

Il prétend également que Jésus aurait peut-être été d’origine celte puisqu’il était Galiléen, région habitée par des Galates : c’est-à-dire des Gaulois!

Patrice Hernu n’hésite pas ainsi à réinterpréter l’histoire, tout en nous rappelant que la Bible elle-même est une réécriture allégorique de l’histoire et une construction littéraire bien tardive si on la replace dans la chronologie de ces différentes civilisations et dynasties.

Souhaitez-vous ainsi comprendre l’analogie étymologique entre les termes de « Temps », de « Temple », de « Tau », de la lettre « Tav »… ou du « Tao » ? De la Pyramide, alias « Pyra Media » qui « porte le feu au cœur de l’édifice » ? Eléments de réponse de ce chercheur peu conventionnel et passionnant.

Une interview de 55 mn à visionner sur Baglis TV

Orbs, l’autre Planète, sera au e.Days 2014, pour une table ronde sur la conscience de l’Abondance avec Etienne Hayem (Symba) et Antonin Leonard (OuiShare). Les eDays, 4 jours pour ré-enchanter le monde !

www.edaysfestival.com

La littérature est cette capacité, historiquement prouvée, de l’esprit humain d’être en mesure, même au milieu du chaos, des meurtres et des massacres, de développer et d’exprimer des idées, de proposer une vision et des alternatives à la condition humaine, à la société et à ses possibilités

Wole Soyinka, prix Nobel de Littérature

Extrait de Orbs, l’autre Planète #2, De la Transformation

 

Pour s’ériger en symbole, Hans doit appartenir au meilleur de chacun de nous. Elle doit bénéficier du statut de Terra nullius, terre ne relevant d’aucun État. L’île représente notre unité, le point d’origine, l’axe magnétique de la noosphère chère à Teilhard de Chardin, formée par toutes les consciences du monde.

Extrait de Orbs, l’autre Planète #2, De la Transformation

 

L’observateur est toujours le centre de son propre univers et lorsqu’il lève les yeux vers les étoiles, il est confronté à la réalité de sa propre existence. Tous ceux qui marchent quelques jours dans des paysages désertiques ou de montagnes sont témoins de l’incroyable présence du ciel de nuit et de l’effet profond qu’il peut avoir sur la psyché.

Extrait de Orbs, l’autre Planète #2, De la Transformation

 


1 5 6 7 8 9 10 11 12